La Station – Gare des Mines : une closing sans adieu

SPOT DE LA SEMAINE #2

Chaque semaine, Divercities vous dégote le meilleur spot entre libraires, disquaires, friches, galeries, salles de concerts, théâtres et cinémas indépendants, en fonction de sa brûlante actu et de sa belle programmation !

Second opus du « Spot de la Semaine » de Divercities : embarquez avec nous du côté de la Porte d’Aubervilliers.

Le collectif MU rayonne depuis un bon moment sur la scène indé parisienne depuis son antre de la Goutte d’Or : le garage MU. En 2016, c’est dans une friche de la porte d’Aubervilliers qu’ils posent leurs valises avec une première saison en open air ambitieuse, réunissant plus de 500 artistes et 30 000 visiteurs l’été durant autour d’une programmation musicale plaisante et pointue, expérimentale à souhait, leur signature depuis leurs débuts !

Le lieu a tout pour plaire : l’ancienne gare désaffectée devenue tour à tour squat puis boîte de nuit créole s’est muée en temple du chill avec, autour d’une scène plaçant les artistes à hauteur du public, un bar, un resto, des transats et une table de ping pong histoire de se la couler douce sous le soleil du périph. Prolongeant leur bail avec la SNCF Immobilier, les maîtres des lieux remettent le couvert pour deux ans en imaginant tout un tas d’initiatives qui, si elles ne mettent pas de côté le beau son (et pour cause, de belles pépites risquent de fouler le spot d’ici peu), vont dans le sens d’un déploiement de l’ancrage sur le territoire : résidences (l’écrivain Philippe Vasset, le collectif anglais Good Chance Theater débarqué de la Jungle de Calais, le collectif Brut Pop et leur fablab d’instruments DIY ou encore les très qualis architectes de l’atelier Craft ou les fêtards intempestifs Hydropathes), ateliers, repas partagés et autres événements en lien avec le quartier promettent de faire de cette saison une belle réussite !

On pourrait mettre chaque semaine la Station – Gare des Mines dans nos favoris hebdos tant la programmation que déroule le collectif MU depuis juin 2016, entre promotion de la scène expérimentale et joyeuses sauteries, en fait l’un des points de chute incontournable des mélomanes avertis, noctambules festifs et autres oiseaux de nuit en quête de sensations fortes, de son impeccable et d’une atmosphère toujours au rendez-vous avec un public à l’image du lieu : explosif. 

Mais cette semaine, c’est LA semaine. Après deux saisons d’open air, les travaux de mise aux normes de l’ancienne gare à charbon s’achèvent et la Station – Gare des Mines va désormais pouvoir nous accueillir en intérieur, sur deux niveaux et dans deux salles. De quoi passer l’hiver au chaud et sans doute pousser un peu plus tard les fermetures. Alors pour fêter cela, le collectif MU voit les choses en grand et fait d’un pierre deux coups. Vendredi 13 c’est la closing party des extérieurs avec notamment des lives d’Heimat  et de Stakattak et une ribambelle de surprises de la maison ! Le lendemain, c’est l’opening des intérieures avec Radiante Pourpre, Apulati Bien et surtout l’ensemble du staff qui s’empare des platines au sous-sol avec le Gang des Mines et le Gang des Minées.

On y fonce ! See you there !

Arnaud Idelon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *