Café la Piscine, afrobeat & couscous royal

SPOT DE LA SEMAINE #6

Chaque semaine, Divercities vous dégote le meilleur spot entre libraires, disquaires, friches, galeries, salles de concerts, théâtres et cinémas indépendants, en fonction de sa brûlante actu et de sa belle programmation !

Sixième opus du « Spot de la Semaine » de Divercities : adresse confidentielle pour se caler le bide et chalouper des hanches. 

Au premier abord, ce petit bar aux allures de PMU de quartier, posé sur la modeste place Hébert dans la continuité de la Rue de l’Evangile à Max Dormoy ne paye pas de mine. Sa terrasse donne sur un collège (où DOC ! a fait sa Nuit Blanche 2017) et son intérieur est, plus le dire franchement, plutôt kitschissime avec des miroirs, des cuirs noirs et des néons douteux.

Mais chez Divercities, intrigués par des notes festives filtrant depuis la salle principale le vendredi soir, on a poussé la porte et avec elle nos a priori. Folle ambiance et concert de folie : la troupe Monkuti y pose ses valises presque tous les samedi soirs pour des concerts endiablés en hommage à Fela Kuti, maître absolu de l’afrobeat. L’un des rares lieux – avec la Halle Papin – où l’on peut profiter de soirées de cette trempe à Paris. C’est que le Café de la Piscine, en plus d’être un troquet historique du quartier (c’est le patron qui nous l’apprendra), est fameux pour ses couscous du tonnerre. Difficile de chalouper des hanches par la suite, mais on va pas s’en plaindre.

Ca tombe bien, ce samedi 11 novembre, c’est Monkuti !

Arnaud Idelon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *